Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne
Bienvenue sur bardessciences.net
L'antimatière, une matière à part entière.
05-01-2015
TODO supply a title

Mercredi 4 février 2015, 19h30

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

L'antimatière, une matière à part entière.

Marco Zito Francesco Polci Yves Sacquin
(CEA-Saclay, IRFU) spécialiste des neutrinos (CNRS-IN2P3, du laboratoire LPNHE (Jussieu), expérience LHCb (CEA-Saclay, IRFU), expérience GBAR de mesure de la gravitation sur l’antimatière

Que sait-on de l’antimatière ? La théorie l’a prédite, et la Nature l’a confirmée. L’antimatière est une des composantes des particules élémentaires, et est directement issue de la vision quantique du monde infinitésimal. Mais en même temps, l’antimatière est devenue un outil, que ce soit pour les diagnostics médicaux ou l'étude des matériaux.

Depuis quelques années, les physiciens ont franchi une étape en fabriquant des atomes d’antihydrogène, pour mieux en étudier les propriétés. Les expériences menées au LHC du CERN et d'autres au Japon utilisant les neutrinos, cherchent aussi à en savoir plus sur cette substance qui pose de nombreuses questions : qu’est-elle devenue après le big-bang, quel rôle a-t-elle joué dans la formation de l’Univers, comment la maitriser, comment la gravité agit sur elle… Tout cela pour avancer vers une compréhension globale de la matière.

Dernière mise à jour : ( 24-01-2015 )
 
Mardi de l'espace: Swarm Comprendre les effets du champ magnétique
23-12-2014
TODO supply a title

Mardi 20 janvier 2014, 19h30

crédit: CNES

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Swarm Comprendre les effets du champ magnétique

Mioara Mandea Gauthier Hulot
CNES IPGP

En 1989, une importante panne d’électricité touchait 6 millions de personnes au Québec. Son origine ? Un important orage magnétique, phénomène provoquant des perturbations importantes de la propagation des ondes radioélectriques dans l'ionosphère et l'apparition d'aurores boréales. Pour comprendre ces phénomènes, le champ magnétique terrestre et son évolution temporelle doivent être observés globalement. Grâce à Swarm, mission spatiale de l’Esa, il sera possible de mieux comprendre et modéliser les différentes sources à l’origine du champ magnétique de la Terre, principalement dans le noyau, mais aussi dans la croûte, l'ionosphère et la magnétosphère terrestres. Les données fournies par cette mission amélioreront notre connaissance du système terrestre en apportant un nouvel éclairage sur les processus qui agissent au sein de notre planète et dans son environnement proche.

Dernière mise à jour : ( 23-12-2014 )
 
Exosquelettes: Ironman, bientôt une réalité !
23-12-2014
TODO supply a title

Mercredi 7 janvier 2015, 19h30

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Exosquelettes: Ironman, bientôt une réalité !

Agnes Roby-Brami Leo Amar Philippe Garrec
Docteur en médecine, PhD en Neurosciences, Directeur de recherche à l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique Ingénieur Recherche & Développement chez RB3D Chercheur au CEA-List

Souvent présents dans les films de science-fiction, les exosquelettes sont désormais bien réels. Si l’armure d’Ironman n’est pas encore à la portée de tous, les recherches dans ce domaine avancent à grands pas, dans le secteur militaire bien sûr, mais également civil.

  Ces équipements articulés et motorisés facilitent les mouvements en ajoutant la force de moteurs électriques. Encore en développement, ils sont destinés notamment aux fantassins des forces armées pour leur permettre de marcher longtemps et de porter des charges lourdes en réduisant leur fatigue. Ils sont également étudiés pour des professions civiles : par exemple les secteurs du bâtiment et médical. Dans l'avenir, ils aideront aussi les personnes handicapées dans leurs mouvements. Ainsi, l’exosquelette de membre supérieur et de rééducation neuromotrice réalisé par l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique en est un exemple. Mais les ouvriers seront peut-être les premiers à utiliser régulièrement des exosquelettes.

Le consortium Hermès, associe 3 entreprises, RB3D, Texinov et Williamson Electronique, au laboratoire de recherche, le CEA List. Piloté par la société RB3D, il est issu d'un autre projet, Hercule, financé par la Délégation générale de l'armement. De plus, Hermès vient d'être financé à hauteur de 3,4 millions d'euros par Bpifrance dans le cadre des investissements d'avenir. Sa première application sera développée avec Colas pour aider les ouvriers chargés d'étaler le bitume.

Pour commencer l’Odyssée 2015 avec dynamisme, découvrez avec ces chercheurs ces équipements innovants du XXI siècle…  

Dernière mise à jour : ( 23-12-2014 )
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 4 sur 41

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !