Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne
Bienvenue sur bardessciences.net
De l'information au cryptage quantique
02-11-2016
TODO supply a title

mercredi 9 novembre 2016, 19h30

crédit: Bar Des Sciences

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

De l'information au cryptage quantique

Eleni Diamanti Alexei Grinbaum
Physicienne, chercheur au CNRS Laboratoire d'Informatique de Paris 6 (CNRS - Université Pierre et Marie Curie) Physicien et philosophe Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (LARSIM, CEA-Saclay IRFU)

La théorie quantique a été créée pour décrire des propriétés inhabituelles des atomes et particules. Ces propriétés se traduisent aussi dans la façon dont l’information est envisagée à ce niveau. Le paradoxe du chat de Schrödinger en est un des exemples classiques : comment un système peut-il être dans deux configurations à la fois ? Et qu’est-ce qu’un état intriqué ? Doit-on parler d’information quantique, ou de théorie quantique de l’information ?

Outre l’aspect purement intellectuel de ces recherches, des applications voient le jour, et en particulier dans le domaine de la cryptologie.

Nos invités de ce soir nous permettront de jeter un peu de lumière sur ce sujet passionnant.

Eleni Diamanti et Alexei Grinbaum sont les membres fondateurs du Paris Centre for Quantum Computing, dont Eleni Diamanti est le directeur adjoint.

Alexei Grinbaum interviendra également lors de la prochaine rencontre Physique et Interrogations Fondamentales organisées par la SFP et la BnF le 19 novembre 2016 à la BnF. Cette 15e rencontre a pour thème « La science, l’information, la connaissance ».

Programme et inscriptions sur www.pif15.sfpnet.fr

Dernière mise à jour : ( 18-11-2016 )
 
Mardi de l'espace: L’ultime baiser de Rosetta
06-10-2016
TODO supply a title

Mardi 18 octobre 2016, 19h30

crédit: CNES

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Mardi de l'espace: L’ultime baiser de Rosetta

Francis Rocard Sylvain Lodiot
CNES ESA

La sonde européenne Rosetta est arrivée au voisinage de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko à l’été 2014. Quelques mois plus tard, le petit atterrisseur Philae s’est posé sur la comète de façon acrobatique. Philae a néanmoins fonctionné avec succès durant 3 jours jusqu’à épuisement de sa pile. Depuis la sonde a effectué un grand nombre de découvertes sur la structure et le fonctionnement de la comète qui seront discutées. Fin septembre, la sonde se posera sur la comète lors d’un atterrissage qui clôturera en beauté la mission. Cette dernière phase permettra des analyses et des observations à très faible distance du noyau qui viendront enrichir la moisson de données déjà engrangée. Les phases de survol à proximité de la surface ont et seront mises à profit pour repérer Philae sur la surface ce qui permettrait de mieux comprendre les raisons de son réveil erratique et les problèmes de communication rencontrées au début de l’été 2015.

Dernière mise à jour : ( 27-09-2016 )
 
Pouvons-nous récuser notre héritage génétique ?
15-02-2016
TODO supply a title

mercredi 5 octobre 2016, 19h30

crédit: Wikipedia

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Pouvons-nous récuser notre héritage génétique?

André Choulika Romain Koszul
docteur ès sciences en virologie moléculaire est Président- directeur général et cofondateur du Groupe Cellectis Docteur en génétique, Chercheur au CNRS et Directeur du laboratoire "régulation spatiale des génomes" à l'Institut Pasteur

En a-t-on fini avec la fatalité des gènes ?

La question s’invite au Bar des Sciences de Paris alors que la brutale accélération du décryptage du génome s'est doublée de la capacité technologique de modifier l'ADN, quasiment à volonté.

Une nouvelle discipline est en train d'éclore sous nos yeux, dont nous soupçonnons à peine les possibilités : l'ingénierie génétique ! A coup de ces ciseaux moléculaires que constituent les enzymes, celle-ci nous permet déjà de modifier ce grimoire de la vie, écrit par la nature en quelques millions d'années : l'ADN.

Le potentiel de ces technologies au cœur d'une frénétique course aux brevets, est vertigineux : thérapies individualisées, prévention des maladies génétiques ou simplement modification des aptitudes d'un animal, d'une plante ou d'une bactérie, cela pour acquérir de nouvelles propriétés, voire produire de nouveaux matériaux ou aliments.

Nous recevons, pour ce coup d'envoi de la nouvelle saison des Bars des Sciences de Paris, André Choulika, président fondateur de la startup Cellectis (cellectis.fr) ainsi que Romain Koszul, chercheur à l’Institut Pasteur (département régulation spatiale des génomes).

Nous vous attendons nombreux le 5 Octobre en notre café habituel du pont neuf pour cette rencontre si particulière !

Dernière mise à jour : ( 04-10-2016 )
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 17 - 20 sur 90

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !