Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne
Bienvenue sur bardessciences.net
Les objets connectés : allons-nous tous devenir tous connectés ?
15-02-2016
TODO supply a title

Mercredi 6 avril 2016, 19h30

crédit: Bar Des Sciences

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Les objets connectés : allons-nous tous devenir tous connectés ?

Antoine Dupont Jean Rohmer
Co-fondateur & CEO @Auxivia Directeur du laboratoire de Vinci Technology Lab

Traqueurs d’activité physique, montres connectées, maisons connectées … Capteurs, transmetteurs de données, les objets connectés ou l’Internet des objets, vont devenir omniprésents dans nos vies. Selon une étude du cabinet AT Kearney, l’Union européenne devrait compter, à l’horizon 2025, 26 milliards d’objets connectés en service.

Ces données transmises par ces objets connectés qui radiographient notre quotidien, le consommateur peut les envoyer directement à des géants d'Internet avec des boutons connectés à coller. Certaines données sont transmises par ondes radio. Plusieurs millions d’objets sont aujourd’hui connectés aux réseaux, dans des secteurs tels que la santé, les transports et l’industrie. Dans d’autres cas, les données des objets connectés sont transmises directement via Internet.

Née au sein de l’accélérateur de l’École polytechnique, la start-up Auxivia conçoit des objets connectés santé pour accompagner les personnes âgées et leurs aidants au quotidien. Quant au Laboratoire de Vinci Technology Lab spécialisé en méthodes numériques, management et analyse de l’information, il explore les grandes facettes du nouveau monde numérique. Ces acteurs du numérique pourront ainsi nous éclairer sur les recherches menées sur ces objets connectés, leurs utilités ainsi que sur les problèmes de confidentialité. Utiles ou gadgets, les objets connectés sont-ils une véritable avancée technologique ?

Dernière mise à jour : ( 28-03-2016 )
 
Mardi de l'espace: Pléiades : un nouveau regard sur la France
02-09-2015
TODO supply a title

Mardi 15 mars 2016, 19h30

crédit: CNES

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Mardi de l'espace: Pléiades : un nouveau regard sur la France

Claire Tinel Alain Gleyzes
CNES CNES

Depuis 2012, le monde entier, et plus particulièrement la France, est sous l’œil du système Pléiades, une constellation de deux satellites à très haute résolution spatiale (70cm), bijoux technologiques de réactivité et de précision.

Pléiades permet non seulement un suivi de l’occupation du sol français à grande échelle (cartographie urbaine, couverts forestiers, protection environnementale) mais également une description détaillée des paysages.

Ses caractéristiques ouvrent de nouvelles voies pour des applications jusqu’alors inaccessibles au spatial : estimation de la densité urbaine surfacique et volumique, détermination de la hauteur des arbres pour évaluer le volume de la biomasse forestière, calcul de la variation de la masse glaciaire du Mont-Blanc, et bien d’autres applications dans d’autres domaines.

Dernière mise à jour : ( 02-09-2015 )
 
Quels bâtiments pour le futur ? La science au service d’architecture…
17-02-2016
TODO supply a title

Mercredi 9 mars 2016, 19h30

crédit: ???

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Quels bâtiments pour le futur ? La science au service d’architecture…

Olivier Baverel André Del
 Chercheur Laboratoire Navier/Géométrie Structure Architecture Professeur à Ecole Normale Supérieure d’Architecture de Grenoble et à l’Ecole des Ponts  et Chaussées Directeur Laboratoire EVCAU Espace Virtuel de Conception Architecturale et Urbaine Ecole d'architecture Paris Val de Seine, ENSAPVS

Carrelage écologique, béton LiTraCon, briques BetR-blok... Voici des matériaux innovants pour construire la maison de demain tout en lui permettant d’être résistante, durable, respectueuse de l'environnement et économique en ressources, en énergie, et en coût.

L'architecture fait, en effet, appel à des savoirs et à des procédés scientifiques et techniques intervenant directement dans la conception et la réalisation des édifices. La résistance des matériaux, les procédés de fabrication et l’assemblage des éléments constructifs en sont des exemples. Par ailleurs, la maquette numérique facilite le travail des professionnels du bâtiment. Elle contribue à la rénovation thermique des bâtiments figurant au cœur de la transition énergétique.

Le Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC) est un des acteurs de la recherche sur le bâtiment en France. Ses activités sont centrées sur le génie civil en général et plus particulièrement sur les infrastructures de transport et les ouvrages d'art. Comment les recherches contribuent-elles au développement d’innovations architecturales  de plus en plus impressionnantes ?

Dernière mise à jour : ( 17-02-2016 )
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 25 - 28 sur 89

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !